Recherche vocale: les recommandations de Google

La recherche vocale ne cesse de gagner en popularité. Plus rapide et chaque jour plus précise, la recherche vocale séduit. Pour preuve, la multiplication des outils: Siri, Google Home, Alexa, etc. Et puisque tout indique que le phénomène devrait continuer à gagner de l’ampleur, nous avons donc tout intérêt à préparer nos contenus de façon à ce qu’ils se calquent au mieux aux exigences de ces internautes d’un tout nouveau genre (et de Google!). Pour nous y aider, la firme de Mountain View a récemment publié ses recommandations. 

Recherche vocale: les recommandations de Google

Si nous disposons depuis quelques années déjà des recommandations de Google en matière de référencement naturel, le géant des moteurs de recherche ne nous avait toutefois encore livré aucun conseil concernant le domaine de la recherche vocale. C’est désormais chose faite. Ce récent document nous renseigne quant aux contenus considérés par Google comme étant de bonne qualité.

Recherche vocale: 4 piliers

Pour trancher quant à la qualité d’un contenu pour la recherche vocale, Google a mis en place quatre piliers: la satisfaction utilisateur, la longueur de la réponse, la formulation de la réponse et l’élocution. Examinons-les de plus près…

Satisfaction utilisateur

Lorsqu’un internaute recours à la recherche vocale, il le fait généralement dans un but bien précis. Si cela peut paraître évident, Google souligne l’importance de répondre aux besoins de l’utilisateur, soit d’apporter réponse à sa question. En clair, le contenu doit donc être pertinent.

Longueur

Si un internaute naviguant sur le net de façon classique peut en un clin d’oeil parcourir une page dense en vue de cerner la paragraphe ou la phrase qui l’intéresse, il n’en est pas de même dans le cadre de la recherche vocale. Si la réponse fournie n’en vient pas rapidement au fait, l’internaute risque fort bien de s’impatienter. Il convient donc de fournir du contenu concis et efficace.

Formulation

S’il est désagréable de lire un texte mal rédigé, peu structuré ou bourré de fautes d’accord et autres erreurs, il est plus pénible encore d’écouter un discours dans lequel la ponctuation est absente, voire qui n’a ni queue ni tête tant il part dans tous les sens. La formulation du contenu a donc une importance prépondérante en matière de recherche vocale.

Élocution

Dans le même ordre d’idée, pour être agréable à l’oreille, une phrase ne doit par exemple pas comporter une suite de mots dont les sonorités sont identiques. Attention également aux phrases rédigées de manière trop complexes.

Pour découvrir ces recommandations dans leur intégralité: cliquez ici.

Recherche vocale: les recommandations de Google
5 - 1 vote

Leave a Reply

Your email address will not be published.