Google et Microsoft (Bing) en lutte contre la pornographie enfantine

google-screenshot-dailymail

 

google-vs-bingLe Dailymail et la RTBF ont rapporté ce lundi 18 novembre 2013 que Google et Bing étaient actuellement en train d’ajuster leurs résultats de recherche afin de bloquer les résultats concernant les requêtes pédopornographiques et les autres contenus concernant des abus sexuels des enfants.

Google bloque 100.000 requêtes

D’après les nombreuses sources qui ont parlé de l’affaire, Google serait en train de bloquer plus de 100.000 recherches anglophones dans un premier temps puis, ensuite, dans 158 autres langues.

C’est le PDG de Google qui a annoncé cette nouvelle juste avant que ne se tienne le Sommet de la sécurité d’internet (qui a débuté hier à Downing Street). Pour rappel, en juillet dernier, David Cameron avait demandé que les moteurs de recherche soient plus efficaces pour empêcher les internautes d’avoir accès à de telles images illégales.

Dans sa communication, Google indique que plus de 200 salariés ont travaillé ces derniers mois afin de développer une technologie censée maîtriser le problème et même si, selon Eric Schmidt « sans doute la société n’arrivera jamais à éliminer une telle dépravation, mais nous devrions faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger les enfants du mal« .

Bing  étend ses avertissements

En juillet dernier, Bing proposait déjà des avertissements pour des requêtes de ce type au Royaume-Uni et dans d’autres pays mais ces avertissements seront dorénavant étendus à tous les résultats anglophones dans le monde et à d’autres langages dans le futur, peut-on lire sur Searchengineland.

Google et Microsoft (Bing) vont également travailler sur une stratégie afin d’éliminer les partages de ce type de contenu illégal sur la toile avec l’aide du National Crime Agency et de l’Internet Watch Foundation.

Peter Barron, porte-parole de Google, a indiqué : « The sexual abuse of children ruins young lives. It’s why we proactively remove these awful images from our services – and reports offenders to the authorities. But the government is right that our industry can do more. »

Et la traduction française : « Les abus sexuels des enfants ruinent de jeunes vies. C’est la raison pour laquelle nous (Google) enlevons proactivement ces horribles images de nos services et que nous signalons les agresseurs aux autorités. Mais notre industrie peut encore mieux faire ».

D’où la mise en place de cette nouvelle technologie qui détecte et élimine ces résultats des moteurs de recherche.

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.